DRH une fonction qui a beaucoup évoluée et qui va se renforcer dans les années à venir

La fonction RH a beaucoup mutée ses dernières années avec de grands sujets comme la diversité, l'égalité au travail, la rémunération, les séniors, les risques psychosociaux. La plupart de ces sujets sont d'ailleurs toujours d'actualités, depuis la fonction s'est encore complexifiée notamment due à une inflation juridique. Mais ce qui pourrait s'apparenter à de nouvelles contraintes, voir à une ingérence des pouvoirs juridiques dans la vie de l'entreprise, apparait finalement comme une formidable mise en lumière de la fonction RH car elle remet l'humain au cœur des débats et par conséquent les RH au centre des stratégies et des réflexions des entreprises. 

On remarque donc que les fonctions RH son plus que jamais au centre de toutes les attentions par les Directions Générales et comme je l'ai déjà dit dans un précédent billet, il était temps ! Car on a trop vite oublié que les entreprises étaient faites par des hommes et des femmes et pour des hommes et des femmes ! L'obsession de la dématérialisation à tout prix, pour être toujours plus performant et plus productif à moindre coût et moindre contrainte, nous a souvent fait perdre le sens premier de l'entreprise et on se retrouve bien souvent dans des organisations ou les hommes sont là pour l'entreprise et non l'inverse ! 
Les exemples les plus ancrés dans les consciences collectives viennent des entreprises financières bien entendu. On arrive alors au paroxysme de la dématérialisation avec seulement un opérateur (Trader NDLR) qui manipule des concepts, joue les devins et jongle avec des chiffres qui n'ont pas vraiment d'existence réel. Il qui peut investir jusqu'à 40 ou 50 fois l'équivalent de ses fonds propres, ce qui, "dans la vraie vie", est totalement incohérent, avec les conséquences potentielles que l'on connait.

Il était temps, donc, que les RH nous rappellent que l'Homme est au cœur de l'entreprise et que cette entreprise est là pour les besoins de l'Homme et que, par conséquent, la fonction n'est pas prête de perdre de son poids et qu'au contraire elle devient un pilier des structures modernes.



Lire l'article sur Actuel RH

Aucun commentaire:

Publier un commentaire